Il est écrit:
TA PAROLE EST LA VERITE  (Jean 17.17)
Cela me suffit...
REGARD
Bibliothèque chrétienne online
EXAMINEZ toutes choses... RETENEZ CE QUI EST BON
- 1Thess. 5: 21 -
(Notre confession de foi: ici)
Il est écrit:
TA PAROLE EST LA VERITE
(Jean 17.17)
Cela me suffit...



RÉSUMÉ CHRONOLOGIQUE DE L'ANCIEN TESTAMENT

Job.

Tableau n° 106

Av.  J.-C.  Job INTRODUCTION HISTORIQUE.
1520 Piété de Job. Sa famille. Ses biens.
1: 1 Job est du pays d'Uts. C'est un homme intègre et droit.
2-3 Il a 7 fils et 3 filles. Il possède 7,000 brebis, 3,000 chameaux, 500 paires de bœufs, 500 ânesses et beaucoup de serviteurs. Il est l'homme le plus riche de l'orient.
4 Ses fils vont les uns chez les autres ; ils invitent aussi leurs soeurs.

Sa sollicitude pour le salut de ses enfants.
5 De peur que, dans leurs fêtes, ses enfants n'aient péché, Job offre pour eux des sacrifices.
Sa tentation.
6-12 Satan se présente devant Dieu. Il reçoit la permission de tenter Job.
13-15 Les Sabéens prennent ses bœufs et ses ânesses, et tuent ses serviteurs
16 Ses brebis et leurs bergers sont tués par la foudre.
17 Trois bandes de Chaldéens prennent ses chameaux.
18-19 Un grand vent renverse la maison où sont réunis les fils et les filles de Job et ils périssent.
Sa soumission dans son affliction.
20-22 Job déchire son manteau. Il se prosterne et bénit Dieu. il ne pêché point.
Sa seconde tentation.
2: 1-8 Dieu permet à Satan de frapper Job en son corps.
Il est affligé d'un ulcère malin.
Sa troisième tentation.
9-10 Sa femme essaie de lui enlever sa confiance en Dieu.
Ses trois amis.
11-13 Trois amis de Job viennent le visiter dans son malheur : Éliphaz, de Théman, Bildad, de Shuach, et, Tsophar, de Naama. Ils sympathisent silencieusement avec lui pendant sept jours.

PREMIER GROUPE DE DISCOURS.
Plaintes de Job.
3: 1-26 Job maudit le jour de sa naissance et désire la mort.
Premier discours d'Éliphaz.
4: 1-6 Éliphaz doute de l'intégrité de Job et le reprend.
7-11 Il déclare que les jugements de Dieu ne tombent point sur les justes, mais sur les méchants.
12-21 Sa vision : l'homme serait-il sans péché aux yeux de Dieu ?
5: 1-27 La justice de l'Éternel. L'à-propos de ses châtiments et leurs fruits heureux.
Réponse de Job à Éliphaz.
6: 1-7 Job justifie ses plaintes.
8-13 Il désire la mort, qui mettrait, fin à ses terribles souffrances.
14-30 Il se plaint de ses amis, qui suspectent sa piété.
7: 1-11 Il justifie son désir de mourir.
12-16 Sa plainte au sujet des tourments incessants par lesquels Dieu le poursuit.
17-21 Pourquoi Dieu ne lui pardonne-t-il pas ?
Premier discours de Bildad.
8: 1-7 Bildad affirme la justice de Dieu.
8-19 L'expérience des anciens la confirme.
20-22 Dieu ne rejette point l'homme intègre mais la tente des méchants disparaîtra.
Réponse de Job à Bildad.
9: 1-20 Job reconnaît la justice de Dieu et sa puissance : qui pourrait lutter avec lui ?
21-35 Il se plaint de ce que les innocents sont atteints par l'affliction comme les autres
10: 1-17 Il demande à Dieu pourquoi il l'afflige et implore la pitié de son Créateur.
18-22 Sa vie lui est à charge, il demande un peu de relâche avant de mourir.
Premier discours de Tsophar.
11: 1-20 Tsophar reproche à Job de se justifier lui-même. Il l'accuse de présomption parce qu'il prétend sonder les profondeurs de Dieu et il lui affirme qu'il sera béni s'il se repent.
Réponse de Job à Tsophar.
12: 1-25 Job repousse l'accusation d'ignorance. Qui ne reconnaît la toute-puissance de Dieu, le Créateur de l'univers, ainsi que sa sagesse ? C'est lui qui gouverne le monde souverainement.
13: 1-13 Il condamne la présomption de ses amis.
14-19 Il s'en remet à Dieu, mais il persiste à plaider pour se justifier.
20-28 Il désire savoir quels sont ses péchés et le but que Dieu poursuit en l'affligeant.
14: 1-6 Fragilité de la vie humaine.
7-14 Puisqu'on ne    peut revivre ici-bas une fois mort, Il voudrait, avant de mourir, avoir l'occasion de se justifier.
15-22 À quoi bon une justification après la mort qui va survenir ?
DEUXIÈME GROUPE DE DISCOURS.
Deuxième discours d'Éliphaz.
15: 1-16 Éliphaz accuse Job d'impiété parce qu'il se justifie lui-même.
17-35 Il déclare que de tout temps la justice de Dieu s'est manifestée par le châtiment des impies.
Réponse de Job à Éliphaz.
16: 1-5 Job reproche à ses amis leur dureté.
6-16 Il montre combien il est à plaindre.
17-22 Il maintient son Innocence dont le témoin est dans les cieux.
17: 1-5 Il en appelle de l'homme à Dieu.
6-10 La dureté avec laquelle les hommes traitent l'affligé peut étonner, mais ne saurait décourager le juste.
11-16 Il n'a plus rien à attendre que la mort.
Deuxième discours de Bildad.
18: 1-4 Bildad réplique à Job avec hauteur et colère pour lui fermer la bouche.
5-21 Il décrit les calamités qui atteignent les méchants, de façon à désigner Job.
Réponse de Job à Bildad.
19: 1-6 Job se plaint des paroles dures de ses amis.
7-20 Il expose de nouveau sa grande misère.
21-22 Il implore la pitié de ses amis.
23-29 Il exprime sa foi en la résurrection
Deuxième discours de Tsophar
20: 1-9 Tsophar affirme que le triomphe des méchants est court et n'empêchera pas la rétribution de les atteindre.
Réponse de Job à Tsophar.
21: 1-5 Job demande qu'on l'écoute attentivement avant de le condamner.
6-21 Ne voit-on pas souvent prospérer des impies ?
22-26 Les heureux et les malheureux sont côte à côte dans la mort.
27-34 Le jugement des méchants n'a pas toujours lieu pendant cette vie.


Table des matières

Page suivante:
 

- haut de page -